Recherche

 

 

Le compteur LINKY n'est pas obligatoire

car en droit nul ne peut imposer un objet connecté

On a donc le droit de refuser le Compteur LINKY

 

Arrêté du 9 juin 2016 fixant les modalités d'application du titre II

du décret n° 2001-387 du 3 mai 2001 relatif au contrôle

des instruments de mesure

à ce jour 850 Communes

refusent le compteur LINKY !

Votre compteur est en Danger,

évaluez le risque ... !

         

 

 

 

 

à lire ..

 

Vous souhaitez le Commander

Cet ouvrage est l’aboutissement de trois années d’entretiens avec des juristes,

biologistes,

médecins, chercheurs, spécialistes dans le domaine électrique et des ondes électromagnétiques.

MEDIAS

 

 LA REPUBLIQUE DU CENTRE

Châlette-sur-Loing

09/11/2018

 

 

 

 

Trois boîtiers, dont un appareil Linky, composaient le compteur électrique qui s'est enflammé vendredi 9 novembre, rue Salengro, à Châlette-sur-Loing. Quelle est l'origine exacte de ce feu ? C'était déjà la question soulevée après l'incendie survenu dans un compteur électrique similaire, dans la même commune, le mois dernier...

Les sapeurs-pompiers du Loiret confirment une intervention pour un feu sur un compteur électrique survenu à Châlette-sur-Loing, à l'extérieur d'un bâtiment de la rue Salengro, dans la matinée du vendredi 9 novembre.

Qu'y a-t-il à cette adresse ? La Boucherie du Centre. Et là aussi, on évoque cet incident : la fumée qui sort du compteur, les flammes, l'intervention des secours, puis d'un opérateur spécialisé, etc. L'origine de l'incendie serait accidentelle, a confirmé une source policière, ce samedi.

Des vidéos réalisées par des témoins, consultées par La République du Centre, montrent le compteur fumant et ce boîtier Linky très reconnaissable... On y voit l'incendie commencer par un crépitement, suivi d'une fumée noire et enfin de grosses flammes qui s'échappent du boîtier, installé heureusement à l'extérieur du commerce. Et n'a donc pas fait de victime.

 

Un pavillon prend feu en octobre

Impossible alors de ne pas penser à cet autre incendie survenu le 13 octobredans la même commune, et qui mettait en cause une installation similaire.

Souvenez-vous, cet incident révélé par La Rep' a fait grand bruit.

Le 13 octobre, cet habitant de Châlette-sur-Loing racontait s'être levé "pour aller actionner le commutateur", à la suite d'une interruption de courant : "C'est alors que j'ai entendu des bruits pétaradants et que le compteur électrique Linky, installé depuis à peine une quinzaine de jours, a explosé et pris feu."

 

Bilan : en quelques secondes, le couloir du pavillon s'embrase et les flammes ne tardent pas à se propager à l'escalier, à l'étage et à la toiture...

Pas d'expertise pour le moment

Depuis ? Enedis, l'opérateur qui gère le réseau électrique, a souligné, dans nos colonnes, qu'un "compteur Linky n'explose pas. Comme dans tous les compteurs électriques, il y a des retardateurs de flammes. Il ne va pas prendre feu spontanément". Malheureusement, quatre semaines plus tard, l'expertise qui devrait permettre d'être fixé n'a toujours pas eu lieu.

Incendie sur un compteur Linky : 25 jours après les faits, l'appareil n'a toujours pas été expertisé...

Contactée ce samedi 10 novembre, la permanence d'Enedis dans le Loiret a assuré qu'elle communiquera sur le sujet lorsqu'elle sera en possession d'informations.

Le propriétaire des locaux de la Boucherie du Centre, qui tient une épicerie de l'autre côté de la rue, a quant à lui indiqué vouloir se retourner contre Enedis.

Son nouveau compteur aurait été installé voici trois mois, en son absence. 

Lilian Maurin et Jean-Baptiste Dos Ramos

 

Source : La république du Centre