Le linky n'est pas

 Obligatoire

 

Refuser le compteur Linky

est légal et sans risque

 

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
4
5
6
7
8
9
12
13
15
20
21
22
23
25
26
27
28
29
30

à ce jour 924 Communes

refusent le compteur LINKY !

Retrouvez la liste ici

( en bas de la page )

Compteur accessible : seul le barricadage pourra vous protéger d'une pose forcée.
 
Barricader son compteur n'est puni par aucun texte pénal. Une seule personne en France poursuivie à ce jour par Enedis. Vos chances de l'être sont infimes.
 
l'Association Justice et Solidarité Citoyenne a été créée pour soutenir financièrement les personnes qui se verraient inquiétées. Tous les détails ICI

Touche pas à mon compteur

Le compteur LINKY n'est pas obligatoire

car en droit nul ne peut imposer un objet connecté

On a donc le droit de refuser le Compteur LINKY

 

Arrêté du 9 juin 2016 fixant les modalités d'application du titre II

du décret n° 2001-387 du 3 mai 2001 relatif au contrôle

des instruments de mesure

MEDIAS

Touche pas à mon compteur une émission présentée par Maud Bigand
 

Aujourd’hui :

une émission qui complète celles des 2 dernières semaines sur les augmentations de facture liées à l'évolution du marché de l'énergie, pour avoir une vision "macro" de l'évolution d'EDF et la raison de l'augmentation de nos factures d'électricité, passées et à venir :

 

- Dérégulation du marché alors que l'exemple Californien avait été un désastre (Coupures de courant en 2001 et "racket" des Californiens, forcés de payer l'électricité à prix fort pendant plus de 20 ans suite au chantage des opérateurs locaux) : voir les documentaires de Gille Balbastre :

 

Liens à Consulter

 
EDF, Les Apprentis Sorciers, https://www.youtube.com/watch?v=yPlwrqbsToM
 
et Main-Basse sur l'Energie : https://www.youtube.com/watch?v=eYZpxpPdENQ
 
- Projet de vente à la découpe au privé des parties rentables d'EDF, et renationalisation du nucléaire hors de prix et de tous les problèmes et coûts associés, pour les faire assumer par l'usager, qui est aussi contribuable, alors qu'EDF est déjà extrêmement endetté :
 
- Grand carénage pour maintenir en fonctionnement des centrales vieillissantes,
- Serpent de mer des EPR qu'on n'arrive pas à finir et dont les coûts explosent, à Flamanville ou en Finlande, récupérés par EDF après la faillite d'Areva, plombée également par le scandale Uramin
- Promesse de construction d'autres EPR, sur l'insistance de l'Etat, en Angleterre et en Inde,
- Démantèlement à venir sur les centrales existantes, alors qu'on essaie un premier démantèlement (centrale de Brenilis en Bretagne) depuis 20 ans et qu'on n'a aucune idée réelle du temps et du coût d'un démantèlement total, etc...
https://www.mediapart.fr/journal/france/160519/edf-menace-d-etre-transforme-en-bad-bank-du-nucleaire?onglet=full

Les risques : augmentations de nos factures, de nos impôts, fin des tarifs régulés, de la péréquation tarifaire (= prix identique du kwh que vous habitiez en ville ou en zone rurale), risques de coupures de courant (délestages pour les usagers ou entreprises) et de perte d'indépendance stratégique du pays ("qui tient l'électricité tient le pays").